Tout l'immobilier à Lyon
25 fév

Il est possible de décrocher un crédit et d’acheter un studio à Lyon !

Nuage de Mots Immobilier v2

Si vous voulez acheter un studio à Lyon, attention, les conditions d’accès au crédit ont légèrement changé. « En ce début de mois de février, les banques accélèrent la remontée de leurs taux. Dans leurs derniers barèmes, 2 sur 3 affichent des hausses comprises entre +0,15% et +0,25% », précise Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi. Ce n’est pas une raison pour autant de ne pas tenter d’emprunter. Et pour cause : les conditions restent avantageuses. Jugez plutôt : on emprunte aujourd’hui sur 20 ans à 1,22% contre 1,14% au 4e trimestre 2016 ! Alors, voici quelques conseils pour réussir ainsi à obtenir un crédit immobilier pour l’achat de votre studio à Lyon.

Ne tentez pas d’acheter n’importe quoi
Inutile de signer un compromis de vente pour un bien immobilier pour lequel vous n’avez pas les moyens. Alors, commencez par évaluer votre capacité d’emprunt. Cela vous permettra d’orienter votre recherche de bien dans la fourchette de prix correspondant à votre pouvoir d’achat. Vous pourrez ainsi vous présenter devant la banque avec un dossier qui a l’air de tenir la route. Au moins, la banque vous prendra au sérieux.

Ayez un apport personnel
Pour finir de la convaincre qu’elle doit vous faire confiance, ayez un apport personnel. De quoi financer au moins les frais de notaire qui sont de l’ordre de 6 à 7 % dans l’ancien et de 2% dans le neuf. En effet, de moins en moins de banques acceptent de financer les dossiers de prêt à 110%. Il faut apporter au minimum 10% du montant que vous voulez emprunter, parfois plus, certaines banques demandent que leur client dispose de 20 % d’apport au minimum.

Mettez en avant les points forts de votre dossier
Si vous n’avez pas d’apport ou de revenus importants, insistez sur les points forts de votre dossier. Il y en a sûrement. Cela peut être votre jeune âge, votre potentiel professionnel, la stabilité de vos revenus complémentaires, l’ancienneté chez votre employeur ou encore une baisse de vos charges fixes dans les années à venir.

O.D. / Bazikpress © RVNW

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée